test.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rico M. Usagi

Aller en bas 
AuteurMessage
Rico Usagi

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Rico M. Usagi   Mer 27 Fév - 14:24

[Petite note : Ouais, bon…J’ai un peu bâclée la fin de mon histoire, mais ça devenait long <<. J’espère que ça va être bien^^ Et ca va peut-être pas rentrer dans un seul message, donc il risque d’en avoir deux DSL << Sur ce, en espérant pas avoir fait de bourdes, voilà :]

- Général -


Nom : Mooncross Usagi (seulement Usagi est employée par Rico, mais dans le sens occidental.)
Prénom : Rico
Âge : 16 ans (Elle ne le parait nullement toutefois.)
Sexe : Féminin
Don : Expansion et modifications cellulaire.
(Explication : En gros, il s’agit de contrôler ses cellules, leurs donner la consistance/composition/forme/texture (tout le bazar quoi) et de pouvoir en créé. Sans s’agir entièrement de transformation, elle pourrait modifier son apparence et créé des objets. Elle peut également faire disparaître ses cellules à distances, comme si elle n’avait jamais été là.) [Je ne sais pas si je l’ai bien expliquer, mais au pire, je peut donner des détails ^^’ ou des explication plus détaillés]
Métier : Étudiante
Numéro de chambre : 7

- Descriptions -


Physique : Du haut de ses 4 pieds, 4 pouces et des poussières, Rico ne semble pas du tout avoir son âge, mais alors pas du tout. Non seulement dût à sa petite taille (elle à toujours été ridiculement petite pour son âge, tout comme sa mère), mais également dût à son visage enfantin, lisse et doux. Sa corpulence n’aide pas non plus, il faut dire. Son visage est très expressif, en général serein avec une pointe d’ennuie et d’indifférence, malgré son air perdue et hébétée, un peu stupide. Ses grands yeux attirent le regard lorsque l’ont la regarde, ils sont dotés d’une étrange particularité génétique appelée Hétérochromie au iris. Ils sont donc, l’un d’un violet sombre parfois noir, l’autre d’un étrange bleu clair. Sa petite tête ronde au menton peu ferme, voir inapparent, soutiennent une imposante cascade de cheveux roses, souvent attachés en double couettes par de petites broches représentant des fleurs, avec de moyennes/longues franges lui couvrant les yeux par moment. Outre ses grands yeux, son visage arbore un petit nez fin, ainsi qu’une petite bouche humide et rose.

Coté vestimentaires, elle porte en général des paires de courtes shorts bleu rosées, de petites chaussures de sports noir au bas assortit et une chemise à capuchon noirs striée de blanc, sous laquelle se trouve un simple chandail à manche courte de couleur blanche. Fait notable, elle à une drôle de démarche zigzagante de pingouin lorsqu’elle marche et est parfois vue avec une peluche (cadeau de sa défunte mère). Aussi, bien que sa force physique sois plutôt douteuse dût à son manque de muscle, elle n’en reste pas moins agile et flexible, un vrai singe, ainsi qu’une certaine rapidité, si elle y met du sien.

Psychologique : Rico à une de ces personnalités indescriptible, un peu contradictoire. Elle est renfermée, discrète et silencieuse dans les foules, qu’elle déteste, mais sais se montrer énergique et s’amuser lorsqu’elle est seule ou en petit groupe de gens en qui elle à confiance. Elle n’a pas honte d’avouer ses peur, le feu et les insectes, et qu’elle panique aisément en présence de ceux-ci. Elle aime les animaux et les peluches plus que tout. En revanche, elle n’aime pas les trop grand bruit et est plutôt discrète, capable de ne pas parler pendant des heures et des heures. Autant qu’elle est capable de le faire des heures et des heures, si elle est motivée. Sans être du genre à abordée les gens pour leurs demander quoi que ce soit, elle sais se montrer utile si ont lui demande son aide, même si elle est nerveuse. De toute façon, elle ne parle que si elle le veut.

Son grand plaisir, c’est regarder les choses, même si elle n’est pas très observatrice. Elle est très improvisatrice dans la plupart des situations et à tendance à faire tout à la dernière minute… Elle n’aime pas prendre de décision et laisse habituellement le commandement à qui le veut bien. Elle n’est pas du genre à se mettre en valeur, d’une nature discrète, mais elle aime bien se faire complimenter. Son sens de l’orientation déplorable (exécrable plutôt) l’ennui vraiment, car elle n’aime pas interpeller les gens dans la rue pour demander son chemin. Malgré son apparence plutôt simplette, Rico est très inventive et plutôt rusée parfois, intelligent même. Elle est paresseuse au possible, mais ne rebute jamais lorsqu’elle doit faire quelque chose, et d’ailleurs, elle est quasi-innaretable lorsqu’elle à un but ou un objectif, elle n’aime pas laisser les choses qu’elle commence, même si elle les trouve ennuyeuses.

Elle est également douée d’une patience psychologique très grande, et résiste à toute attaque psychologique plus longuement que la moyenne, mais si vous la faites se fâcher, faites attention, car elle est plutôt improvisatrice lorsqu’elle se fâche et à tendance à utiliser les objets contondant (Table, Chaise, Humain…) pour se défendre de manière plus ou moins efficace. Malgré tout, elle reste tout de même sympathique, si ont prend le temps de la connaître vraiment.

- Histoire -


Voeu : J’aimerais être plus respectée et aimée…et être capable de lutter pour ce en quoi je croit…Ne plus être soumise à mes limites. Qu’ont arrête de se moquer de moi, pour mon apparence ou ma taille. Changer, simplement.

Histoire :
C’est sur un bateau qu’une union c’est faites, c’est sûre un bateau que de cette union naquît un être plutôt singulier. Cet être, c’était Rico. Cette union, mr. Daniel Mooncross, Québécois/Canadien français et, Mme Tsuki Usagi, d’ascendance japonaise. Étrange que cette rencontre ce soit produit sur un bateau de plaisance, alors que sur un bateau semblable, quelque mois plus tard -Mme Usagi voulant retourner au pays de ces ancêtres- cette même Mme Usagi donnait naissance à un enfant, en pleine mer. Dans les eaux internationales, qui plus est. Il y eut quelques complications administratives lorsqu’ils débarquèrent du bateau, mais ce fût vite réglé – l’argent, c’est prouvé, règle tout.-. Le bébé grandit donc au Japon, ou ses parents avaient décidés de s’installer, lui donnant le nom de sa mère dans le style occidental de son père, donnant ainsi Rico Usagi. Avec, malheureusement, son frère. Et oui, l’ombre au tableau, bien entendu. L’éternel grand frère détesté. Bien sûre, elle trouvait le moyens de l’évité, la maison était assez vaste pour cela, même toute jeune elle en avait conscience. Sa vie était plutôt supportable. Du moins jusqu’à ce qu’elle ait quatre ans…

-…tu vas voir, c’est amusant l’école. Tu vas te faire plein d’amis!

Oh oui. Tu parles. Dès le premier jour, elle était revenu tranquillement, puis s’était enfermée dans sa chambre. Elle voulait pleurée. Tout la journée, ont l’avait ennuyée et achalée à propos de ses yeux, et de ses parents. Du fait qu’elle avait l’air plus occidental qu’oriental aussi, mais moins. Elle avait tout supportés, mais n’arrêtais pas de penser qu’elle détestait cette sensation…Ne pas se faire aimer, être différente… Presque toute sa scolarité s’était produite comme cela, avec maintenant en prime une nouvelle insulte! La naine. Elle était la naine aux yeux bizarres et qui était un peu effrayante. Elle était déjà relativement distante, mais son regard absent lui donnait un air fou, selon ses camarades de classes.

*Ah, j’ai l’air folle! Ah, je vous fais peur? Je vais vous en donnez des raisons d’avoir peur!*

Voilà ce qu’elle pensait dans ces moments. Mais bien sûre, elle ne faisait rien, elle était trop…soumise et gentille?...pour ça. Elle n’en parlait même pas à ces rares –très rare- amis, des espèces de parias de la classe, eux aussi. Qui trouvait malheureusement le moyen de disparaître l’année suivante. Et ses parents –eux même (son père du moins) la faisait souffrir, inconsciemment- n’en savait rien. Elle souffrit d’avantage encore lorsqu’un jour elle était revenu de l’école et avait trouver son père en larme. Sa mère avait fait un anévrisme au cerveau. Et elle en était morte. Elle n’avait pas pleurée. Sa mère ne l’avait jamais vu pleuré dans la vie. Elle était effondrée, mais elle ne voulait pas pleurée. Elle restât choquée, puis sortit marcher. Elle ne revint que bien plus tard. Elle en était toujours bouleversée, mais elle avait un souvenir de sa mère, une jolie peluche jaunâtre. Elle lui rappellerait toujours sa mère. Sa vie finit par reprendre, mais c’était diffèrent, sans sa petite –littéralement, elle ne dépassait Rico que d’une tête et demi- mère. Puis c’était arrivé, deux ans après la mort de sa mère, l’incident débutant une drôle de suite d’événement. L’incident du bureau. Tout avait commencé avec un crayon… Un câble avait finalement lâchée à cause d’un vulgaire crayon.

-Hey, la bizarre. T’aurais un crayon pour moi?

*Et l’autre, et puis quoi encore. Après m’avoir appelée comme ça? Et puis d’ailleurs, j’en ai juste un, et il est dans mes mains. Meilleurs chance la prochaines fois.*

-Hey, tu va répondre, oui?

*N’han, j’en ai pas envie, espèce de…Oh et puis zut, il m’énerve.*

-Bon, si c’est comme ça…

Le professeur n’étant pas là, la petite brute de la classe voulut faire son malin. Erreur. Il dirigeât sa main, inconscient du danger, vers le crayon de Rico –toujours dans sa mains-. Aussitôt qu’il se fût retourné, rapidement et avec le crayon, elle parlât. D’une voie fluette, enfantine, douce et lente. Plutôt suave pour quelqu’un qui ne parlait pas beaucoup.

-Mon crayon…Redonne le moi… c’est le seule que j’ai… REDONNE LE MOI!

Elle avait hurler la dernière partit. Toute la classe se tournât vers eu, enfin vers le petits îlots de bureau – les élèves étaient placées en groupe de quatre, au grand déplaisirs de Rico -, et observèrent la scène avec des yeux ronds. Il faut dire que Rico lui arrivait a peine au cotes. C’était un véritable géant comparé à elle. Mais elle ne savait plus trop ce qu’elle faisait, tout ce déroulait comme dans un rêve, un peu au ralentit. D’abord, elle avait écartée –propulsé- deux des quatre bureaux, puis en avait empoignée rapidement un autre en se levant. Les yeux de la brute indiquaient clairement qu’il commençait à comprendre ce qui se passait et se demandait en même temps pourquoi ont pouvait se fâcher pour si peu. Mais pour Rico, ce n’était pas si peu. C’était la goutte d’eau du proverbial débordement de vase. Les deux sortirent de la classe, l’un courant pour sa santé, l’autre pour se venger, bras en l’air, bureau dans LA main, démarche ridicule, marmonnant des paroles qui étaient incohérentes pour tout les autres. Elle l’aurait lancé si le professeur n’était pas arrivé au coin du couloir.

-BON SANG DE BON SOIR! Qu’est-ce qui se passe ici. Je peux m’attendre à un comportement perturbateur de vous, m.Tsuki, mais Rico… Et à ce point là! Tu sais que tu risques l’expulsion?

Il y avait une pointe de déception dans la voie du professeur. Rico se calma un peu, mais refusa net de parler. Il l’envoyât chez le psychologue scolaire. Elle y allât docilement, mais toujours close au monde extérieur. Lorsqu’elle en ressortit, elle était comme lorsqu’elle y était rentrée. Suivie du psychologue, plus confus et décontenancé qu’en la voyant entrer. Tout deux allèrent dans le bureau du directeur, le psychologue racontant qu’il n’avait jamais vu ça…

-…voyez? En général, les gens qui explosent se mette à pleurer et finissent par parler, tout raconter. Mais elle, elle ne veux simplement rien dire. Si ont ne m’aurait pas dit qu’elle ne l’était pas, je l’aurais prise pour une muette. Bon, allez, je vous la laisse. J’ai d’autres chats à fouetter. Au revoir.

Il partit. Simplement. Le directeur parlait, parlait, parlait encore. Elle n’écoutait plus. Elle s’en fichait. Qu’il la “renvoie de l’école” si ça lui chante. Ce qu’il finit par faire d’ailleurs. En soi, cet événement n’a pas grande importance, simplement, il s’enchaînât au second événement de la journée. Qui arriva tout seul, lorsqu’elle rentrât chez elle, son père, grognon comme toujours, avait dieu sais comment –les pères sont comme ça, soupçonnait-elle- découvert son renvoie et était furieux. Il criait qu’elle allait finir comme son bon à rien de drogué de fils imbécile et flemmard. Il commençait à devenir franchement ennuyant, à la fin. Elle décidât de partir, pour atteindre qu’il se calme –il devrait forcément le faire un jour, non?- et également pour se dégourdir les jambes. Elle marchât longuement, sans se fatiguée. Trois heures plus tard, approximativement, elle s’arrêtât devant un arbre. Elle n’était jamais venue par ici. Au moment ou elle s’apprêtait à partir, elle vit quelque chose d’étrange, de fabuleux même. Une pluie d’étoiles filantes! Devrait-elle faire un vœu? Ridicule s’était-elle dit. Elle pensait toutefois au voeu qu’elle aimerait faire –outre faire revivre sa mère, c’eût été impossible- :

*J’aimerais être respectée et aimée…et être capable de lutter pour ce en quoi je croit…Ne plus être soumise à mes limites. Qu’ont arrête de se moquer de moi, pour mon apparence ou ma taille. Changer, simplement.*

Oh oui, c’était ridicule, au final. Elle se retournât et eut un choc. Un drôle de plume blanche se trouvait devant elle. Elle croyait voir une drôle de forme derrière, sans l’y être. C’était plutôt étrange. La forme parlât alors d’une douce voie triste.

[Ah b'ha voilà, ça coupe ici >< La suite suit^^]


Dernière édition par Rico Usagi le Mer 27 Fév - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico Usagi

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Rico M. Usagi   Mer 27 Fév - 14:25

[La suite^^]

-Je rêve de pouvoir à nouveau m’envoler, mais je ne le pourrai plus jamais…

Rico trouvait cela très triste, elle se dit qu’elle aurait aimée pouvoir faire quelque chose pour la…chose? Elle fût interrompue DANS ses pensées, comme si une voix parlait dans sa tête.

*C’est triste, mais tu ne peux m’aider. Moi en revanche, je le peut.*

Elle le pouvait? Qui? Rico regardât ses mains, elle tenait la plume. Que diable s’était-il donc passé? Avait-elle eue une hallucination? Et son vœu? Était-ce cela en quoi l’être voulait l’aider? Elle se sentait un peu coupable, alors qu’elle-même ne pourrait l’aider… Mais une minute, tout cela était ridicule. Oui franchement ridicule. Comme si un être mystique allait l’aider ELLE plutôt que d’autre qui le méritait sans doute plus, tant que ce n’était pas son frère. Reprenant son chemin, et tentant de rentrer chez elle en fait, elle se demandât si son père était redevenu à peu près normal. Il l’était, comme elle l’avait prévus. Bien sur, il serait toujours un peu fâché, mais au moins il était sociable. Elle allât se couchée le soir, rêvât d’un étrange rêve ou son corps se modifiait constamment, pour finalement s’apercevoir que son bras était devenut une sorte de lame argenté. Elle frappait des chauves-souris qui lui fonçaient dessus. Étrangement, elles avaient la tête de son frère. À la dernière, elle se réveillât. Regardât sa main, se retournât… Puis revint vers sa main. S’était impossible… Ce…Cette lame ne pouvait pas être à la place de sa main! Elle se levât, prit la chaise de son coin, puis se frappât la lame avec. Elle sentit le coup. Ce n’était pas une hallucination. Elle approchât le doigt, se coupât. C’était une vraie lame également. Elle en aurait presque hurlé, si son bras n’était pas revenu comme avant, lentement, comme si il fondait, puis reprenait un aspect normal, métal devenant chair. C’était stupéfiant comme vision.

*Seigneur! Je deviens folle?!? D’abord un renvoi, ensuite des anges, maintenant des bras épée…James Bond peut aller se rhabiller, question armement. C’est de ÇA que l’ange parlait? C’est pas tout à fait ce a quoi je m’attendait, en disant que je voulait changer…*

Il devait y avoir eût un mal entendu quelque part… Mais tout compte fait…Cela pouvait être amusant. Et elle se ferait un peu plus respectée, si ont ne l’internait pas pour folie ou pire. Elle aurait cependant le temps de s’en inquiétée plus tard. Pour l’instant, elle devait trouver une nouvelle école, ou son père allait la tuer, peut-être pas littéralement, mais elle préférerait sûrement la mort à ce qu’il lui ferait, elle le savait. Pendant plusieurs, elle marchât dans la ville, cherchant un établissement. Elle finit par en trouver un. L’endroit semblait convenable et sympathique. Elle se dit qu’il aurait au moins plu à sa défunte mère si elle avait été encore vivante. Maï en était le nom. Elle en parlât à son père, bien qu’elle lui eût cachée sa rencontre et son…hum…don. Si elle lui en aurait parlée, elle aurait été bonne pour l’asile d’aliénés. Finalement, elle n’attendait plus que son acceptation pour savoir si elle était accepté dans l’institution ou non, sans savoir dans qu’elle étrange histoire elle allait encore s’embarquée.

- Autre -


Comment avez vous connu ce forum? : B’haa… Par un top-site, je sais plus trop lequel par exemple <_<.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liko Ren
Musicienne de rue
Musicienne de rue
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 24
Citation : Et le bonheur fait mal, comme la lumière après l'obscurité.
Dons : Invoque les Animaux.
Âge rpg : 12 ans.
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Rico M. Usagi   Mer 27 Fév - 14:54

Très bonne fiche de présentation. ^^
Il y a le pouvoir de Kevin qui ressemble au tient, mais je trouve qu'ils sont différents... Donc il ne devrait pas y avoir de problèmes.
Attend juste la validation d'une autre administratrice et tu pourras poster! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Sh0rtcakes.skyrock.com
Rico Usagi

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Rico M. Usagi   Mer 27 Fév - 14:57

Ah tiens, c'est vrai, je vien d'allez voir, mais je crot que lui, c'est plus n'importe quoi, moi ça serait uniquement les miennes^^

Merci aussi^^

PS: Ont dirait que je suis pas seule à aimer les ^^ XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maory Kyoto
Jardinière
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 25
Citation : * I'm in a pretty world, where I can't see the reality *
Dons : * Comprend & Soigne les plantes *
Âge rpg : * 16 ans *
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Rico M. Usagi   Mer 27 Fév - 15:04

Bienvenue Rico !!!

_________________


Votre Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakira Taro

avatar

Nombre de messages : 63
Age : 26
Dons : Illumination corporelle
Âge rpg : 17 ans
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: Rico M. Usagi   Mer 27 Fév - 15:24

Bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomoyo Wakamiya

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 25
Citation : Mata me atte soshite kotoba o kawashita
Dons : Télépathie
Âge rpg : 16 ans
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Rico M. Usagi   Mer 27 Fév - 20:57

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chaudron-empoisonne.fr/pages.php?id=Kelalin
Océane Sitsé
Serveuse


Nombre de messages : 209
Age : 27
Citation : ▪ Un manteau de neige pour le passé, entre deux étés de souvenirs▪
Dons : ▪Fait naître les rêves + Transformation en loup▪
Âge rpg : ▪15▪
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Rico M. Usagi   Mer 27 Fév - 21:06

Bienvenue.

Validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://your-memories.user-board.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rico M. Usagi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rico M. Usagi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shopping Make-Up à Porto-Rico
» Périco Légasse défend la Normandie.
» Des cadavres mis en scène à Porto Rico
» Nouvelles images pour le forum
» (f) alba rico + meilleures amies pour la vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum test :: - Général - :: xX' Fiches d'Inscriptions 'Xx-
Sauter vers: